> Fiche conseil > Installation > Jeunes agriculteurs : comment bénéficier des aides à l’installation ?
Demandez un devis >

Jeunes agriculteurs : comment bénéficier des aides à l’installation ?

installation jeune agriculteur

En 2017, le budget finançant la Dotation Jeunes Agriculteurs (DJA) a été renforcé et représente désormais une enveloppe de 200 millions d’euros. Vous avez un projet d’installation ? Découvrez les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

En tant que jeune agriculteur, vous pouvez bénéficier d’une aide à l’installation. Cette aide est accordée sous forme de prêts bonifiés et de DJA, ou Dotation Jeunes Agriculteurs. L’objectif ? Renforcer la viabilité de votre projet d’installation et vous soutenir dans le lancement de votre exploitation.

Ces aides sont financées par le FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) et des fonds nationaux.

Êtes-vous éligible à cette aide à l’installation ?

Pour bénéficier de l’aide à l’installation, vous devez remplir des conditions d’accès précises :

  • vous installer pour la première fois en tant que chef d’exploitation, individuellement ou en société
  • être âgé de plus de 18 ans et de moins de 40 ans au moment où vous effectuez la démarche de demande d’aide
  • disposer de la capacité professionnelle au moment du dépôt de votre demande (diplôme agricole de niveau IV et PPP ou plan de professionnalisation personnalisé)
  • présenter un plan d’entreprise quinquennal, vous permettant de percevoir une rémunération au moins égale à un SMIC net annuel au bout de 5 ans

Afin de pouvoir bénéficier des aides, vous devez vous engager sur une période de 5 ans minimum à rester chef d’exploitation, à tenir une comptabilité de gestion et à mettre en œuvre le plan d’entreprise que vous aurez présenté lors de votre demande d’aide.

Quel est le montant des aides à l’installation ?

La DJA est une aide à la trésorerie versée en capital sous forme de subvention : elle est versée au minimum en deux tranches et sur une durée maximale de 5 ans.

Les prêts bonifiés, second dispositif d’aide à l’installation des jeunes agriculteurs, sont des prêts à moyen terme, destinés à financer la reprise de l’exploitation et les premiers investissements nécessaires à la réalisation de votre projet. Ces prêts sont progressivement supprimés et la DJA, elle, est renforcée.

Le montant des aides à l’installation est défini au niveau régional. Le montant moyen accordé à un jeune agriculteur est de 20 000 euros pour la DJA. Vous ne pouvez pas percevoir un montant total d’aides supérieur à 70 000 euros, selon un plafond défini par l’Union Européenne.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

C’est la Région qui gère l’instruction de votre dossier.

Les demandes d’aides à l’installation se font auprès de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) du département où vous comptez installer votre exploitation. Vous devez effectuer les démarches avant la création ou la reprise de votre exploitation et remplir tous les critères d’éligibilité au moment de la demande.

Important : votre formulaire de demande d’aide, pour être examiné, doit être impérativement accompagné de votre plan d’entreprise et de votre PPP validé.

Vous pouvez faire une demande d’aide soit sous forme de DJA, soit sous forme de prêt bonifié.

Une fois l’aide accordée, vous avez 9 mois pour entamer la mise en œuvre de votre plan d’entreprise.

Vous souhaitez effectuer des démarches d’aide à l’installation et vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous